arrowclinicconsultationdegreelikelockmegaphonemembernetworkopeningphoneplayquestionmarkreportsresearchsignupstudentsteachervalues

Ostéopathie : formation initiale d'ostéopathe bac +5 à Bruz / Rennes en Bretagne

Etablissement privé d’enseignement supérieur : SSAH2122518S

Maîtres de stage Portes ouvertes
RNCP Certifie

Métier d’ostéopathe et activités

Mobilisation ostéopathique crânienne

IO-RENNES-BRETAGNE délivre un diplôme qui donne accès au métier d'ostéopathe avec un taux de réussite de 96%. Ce diplôme peut être obtenu par une formation initiale de 5 années d'études ou par VAE (Validation des Acquis de l'Expérience). Ce diplôme est enregistré au RNCP niveau 7 (Répertoire National des certifications professionnelles - France compétences). La certification qualité Qualiopi a été délivrée au titre de la catégorie d'action suivante : Actions de formation.

Nos locaux sont accessibles aux personnes à mobilité réduite (PMR). En cas de situation de handicap, veuillez nous consulter pour étudier avec notre référent handicap la faisabilité et l'adaptation de l'action de formation.

DÉFINITION DU MÉTIER D'OSTÉOPATHE

L’ostéopathe, dans une approche systémique, après diagnostic ostéopathique, effectue des mobilisations et des manipulations pour la prise en charge des dysfonctions ostéopathiques du corps humain. Ces manipulations et mobilisations ont pour but de prévenir ou de remédier aux dysfonctions en vue de maintenir ou d’améliorer l’état de santé des personnes, à l’exclusion des pathologies organiques qui nécessitent une intervention thérapeutique, médicale, chirurgicale, médicamenteuse ou par agent physique.

 

DIAGNOSTIC OSTÉOPATHIQUE

Le diagnostic ostéopathique comprend un diagnostic d’opportunité et un diagnostic fonctionnel

 

Le diagnostic d’opportunité est une démarche de l’ostéopathe qui consiste à identifier les symptômes et les signes d’alerte justifiant un avis médical préalable à une prise en charge ostéopathique.

 

Le diagnostic fonctionnel est une  démarche de l’ostéopathe qui consiste à identifier et hiérarchiser les dysfonctions ostéopathiques ainsi que leurs interactions afin de décider du traitement ostéopathique le mieux adapté à l’amélioration de l’état de santé de la personne.

 

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

1. Accueil et information de la personne.
2. recueil d’informations nécessaires à l’élaboration du projet d’intervention de l’ostéopathe.
3. intervention ostéopathique.
4. Organisation des activités et gestion de l’information.
5. Gestion d’un cabinet.
6. Veille professionnelle et formation continue.

Les 6 compétences à acquérir

1. Conduire un entretien permettant de recueillir les informations nécessaires.

2. Analyser les demandes de la personne, les données du dossier, les antécédents et les carac-téristiques des symptômes et prendre en compte les traitements en cours.
3. Réaliser les examens physiques appropriés.
4. Évaluer la mobilité des différentes articulations et les caractères physiques des tissus.
5. Évaluer les troubles fonctionnels.
6. Évaluer la douleur et en rechercher les causes en prenant en compte l'ensemble de la personne et de son environnement.
7. Identifier les situations nécessitant l'intervention d'un médecin ou d'un autre professionnel médical et celles pouvant justifier l'intervention d'un autre professionnel.
8. Identifier l'intérêt d'une démarche pluri professionnelle en fonction de la situation.
9. Discerner les éléments du ressort de l'ostéopathe.
10. Élaborer un diagnostic ostéopathique.

1. Élaborer une stratégie d'intervention ostéopathique adaptée à la personne et à son contexte environnemental.
2. Choisir les techniques manuelles appropriées à la personne, à son modèle fonctionnel et à ses troubles en tenant compte de l'équilibre bénéfice/risque.
3. Déterminer le rythme et le nombre de consultations nécessaires en fonction de la personne, de sa demande, des effets attendus et des objectifs de la prise en charge.
4. Expliquer le projet d'intervention et recueillir le consentement de la personne.
5. Identifier les critères permettant d'apprécier l'efficacité du traitement ostéopathique.
6. Formaliser un suivi des interventions.
7. Évaluer l'efficacité du traitement ostéopathique en suivant l'évolution dans le temps des résul­tats obtenus.
8. Adapter la stratégie d'intervention en fonction de cette évaluation.

1. Mettre en œuvre les techniques appropriées de manipulation et de mobilisation.
2. Repérer les risques liés à la mise en œuvre de l'intervention ostéopathique.
3. Appliquer les règles d'hygiène et de sécurité.
4. Évaluer les résultats du traitement ostéopathique mis en œuvre.
5. Adapter l'intervention ostéopathique à l'évolution des troubles de la personne.
6. Assurer la traçabilité des interventions en ostéopathie.
7. Transmettre les informations nécessaires dans lecadred'une prise en charge pluri-professionnelle.
8. Identifier les situations d'urgence et prendre les mesures appropriées.

1. Accueillir et écouter la personne et son entourage, en prenant en compte la demande et le contexte.
2. Expliquer le projet d'intervention ostéopathique, son rapport bénéfice/risque et ses éventuels effets secondaires.
3. Établir des modalités de relation propices à l'intervention en ostéopathie en tenant compte des situations particulières et du niveau de compréhension de la personne.
4. Instaurer une communication verbale et non verbale avec les personnes.
5. Proposer des actions de prévention pour aider au maintien de l'état de santé des personnes et en assurer le suivi.

1. Identifier les ressources documentaires nécessaires et utiliser des bases de données actua I isées.
2. Questionner, traiter, analyser des données scientifiques et/ou professionnelles.
3. Interpréter et utiliser les données contenues dans des publications nationales et internationales.
4. Observer, formaliser et expliciter les éléments de sa pratique professionnelle.
5. Analyser sa pratique professionnelle au regard des références professionnelles et des évolutions.
6. Évaluer la mise en œuvre de ses interventions au regard des principes de qualité, de sécurité et de satisfaction de la personne.
7. Identifier les améliorations possibles et les mesures de réajustement de sa pratique.
8. Confronter sa pratique professionnelle à celle de ses pairs, de l'équipe ou d'autres professionnels.
9. Identifier les domaines de formation professionnelle et personnelle à développer.
10. Rédiger et présenter des documents professionnels en vue de communication orale et/ou écrite.

1. Choisir un mode d'exercice.
2. Élaborer et gérer un budget.
3. Établir, suivre, archiver les éléments de gestion administrative et comptable.
4. Mettre en œuvre les mesures nécessaires à l'hygiène et la sécurité des locaux, des installa-tions et des matériels et assurer leur évaluation.
5. Organiser l'espace professionnel.
6. Choisir du matériel adapté à la structure et aux activités.
7. Organiser les achats, la maintenance, la traçabilité et la gestion des stocks des matériels et consommables.
8. Organiser et contrôler la gestion des déchets dans le respect des règles et des procédures.
9. Organiser les plannings, les rendez-vous et la répartition des activités.
10. Appliquer la réglementation liée à la gestion de personnel.

Le campus de Ker Lann,
un cadre d'études exceptionnel

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib